Paralympics PyeongChang2018

9. -18. mars 2018:
«Passion. Connected.»

Treize athlètes pratiquant le ski alpin, le ski de fond et le curling en fauteuil roulant, dont dix hommes et trois femmes, représenteront la Suisse aux Jeux Paralympiques de PyeongChang. L’objectif est d’obtenir trois médailles au minimum.

Website Swiss Paralympic
Website PyeongChang2018
Photo-Blog Swiss Paralympic Team

Michael Brügger

Lieu de résidence: Plasselb/FR
Millésime: 1982
Classe de compétition: LW 4
Handicap: amputation tibiale
Réseaux sociaux: Facebook et Internet

Robin Cuche

Lieu de résidence: Saules/NE
Millésime: 1998
Classe de compétition: LW 9-2
Handicap: Hémiplégie
Réseaux sociaux: Facebook

Théo Gmür

Lieu de résidence: Haute-Nendaz
Millésime: 1996
Classe de compétition: LW 9-1
Handicap: Hémiplégie

Thomas Pfyl

Lieu de résidence: Schwytz/SZ
Millésime: 1987
Classe de compétition: LW 9-2
Handicap: hémiparésie droite
Réseaux sociaux: Facebook et Internet

Luca Tavasci

Lieu de résidence: Samedan/GR
Millésime: 1993
Classe de compétition: LW8
Handicap: Aplasie de la main gauche
Réseaux sociaux: Facebook et Instagram

Athlètes d‘ Association suisse des paraplégiques

Christoph Kunz, Ski Alpin sitting
Reichenbach/BE 

Murat Pelit, Ski Alpin sitting
Stabio/TI 

Stephani Victor, Ski Alpin sitting
Park City (USA) 

Beatrix Blauel, Curling en fauteuil roulant
Folgensbourg (FRA) 

Marcel Bodenmann, Curling en fauteuil roulant
Pfungen/ZH 

Hans Burgener, Curling en fauteuil roulant
Grindelwald/BE

Claudia Hüttenmoser, Curling en fauteuil roulant
Goldach/SG 

Felix Wagner, Curling en fauteuil roulant
Russikon/ZH

Ski Alpin

Angaben in Schweizer Zeit

Abfahrt
10. März 2018 ab 01.30 Uhr

Super-G
11. März 2018 ab 01.30 Uhr

Super-Kombination
13. März 2018 ab 01.30 Uhr (Super-G) und 07.00 Uhr (Slalom)

Slalom Herren
14. März 2018 ab 01.30 Uhr und 06.00 Uhr

Slalom Damen
15. März 2018 ab 01.30 Uhr und 04.30 Uhr

Riesenslalom Herren
17. März 2018 ab 01.30 Uhr und 06.00 Uhr

Riesenslalom Damen
18. März 2018 ab 01.30 Uhr und 04.30 Uhr

Curling en fauteuil roulant

10. mars 2018
SUI v. CAN 06.35–09.00

11. mars 2018
SUI v. GBR 01.35–04.00
SUI v. SVK 11.35–14.00

12. mars 2018
SUI v. CHN 06.35–09.00
SUI v. NOR 11.35–14.00

13. mars 2018
SUI v. FIN 06.35–09.00
SUI v. KOR 11.35–14.00

14. mars 2018
SUI v. USA 01.35–04.00
SUI v. GER 11.35–14.00

15. mars 2018
SUI v. NPA 01.35–04.00
SUI v. SWE 11.35–14.00

16. mars 2018
Tie-Breaker 00.00–04.00
Semi-finals 06.35–09.00 11.35–14.00

17. mars 2018
Bronze Medal Game 01.35–04.00
Gold Medal Game 06.35–09.25

Ski de fond

20km Freistil
12. März 2018 ab 02.00 Uhr

1km Sprint klassisch
14. März 2018 ab 02.00 Uhr

10km klassisch
17. März 2018 ab 02.00 Uhr

Pour la toute première fois, la SRF s'apprête à diffuser les courses de ski des Jeux paralympiques. Stefan Hofmänner les commentera en direct de PyeongChang. La SRF diffusera également les cérémonies d'ouverture et de clôture de ces joutes, cette dernière via un live streaming sur srf.ch/sport et l'application SRF Sport. Les moments forts concernant le camp suisse seront en outre compilés les jours concernés dans le magazine «Paralympics».
Au total, ce sont ainsi plus de 30 heures de direct qui vous attendent lors des Jeux paralympiques d'hiver.

Freitag, 9. März 2018
11.55 Uhr, SRF zwei Eröffnungsfeier live aus Pyeongchang

Samstag, 10. März 2018
01.25 Uhr, SRF zwei Abfahrt der Frauen und Männer (live)
10.25 Uhr, SRF zwei Paralympics: Die Highlights
16.20 Uhr, SRF zwei Paralympics: Die Highlights (Wiederholung)

Sonntag, 11. März 2018
01.25 Uhr, SRF zwei Super-G der Frauen und Männer (live)
09.00 Uhr, SRF zwei Super-G der Frauen und Männer (Teilaufzeichnung)
13.00 Uhr, SRF zwei Paralympics: Die Highlights

Dienstag, 13. März 2018
01.25 Uhr, SRF zwei Super-Kombination der Frauen und Männer, Super-G (live)
05.15 Uhr, SRF zwei Super-G der Frauen und Männer (Teilaufzeichnung)
06.55 Uhr, SRF zwei Super-Kombination der Frauen und Männer, Slalom (live)
18.30 Uhr, SRF zwei Paralympics: Die Highlights

Mittwoch, 14. März 2018
01.25 Uhr, SRF zwei Slalom der Männer, 1. Lauf (live)
04.30 Uhr, SRF zwei Super-Kombination der Frauen und Männer, Slalom (Teilaufzeichnung)
05.55 Uhr, SRF zwei Slalom der Männer, 2. Lauf (live)
11.25 Uhr, SRF zwei Paralympics: Die Highlights
18.40 Uhr, SRF zwei Paralympics: Die Highlights (Wiederholung)

Samstag, 17. März 2018
01.30 Uhr, SRF zwei Slalom der Männer, 1. Lauf (live)
03.20 Uhr, SRF zwei Riesenslalom (Teilaufzeichnung)
06.00 Uhr, SRF zwei Slalom der Männer, 2. Lauf (live)
12.05 Uhr, SRF zwei Paralympics: Die Highlights

Sonntag, 18. März 2018
01.30 Uhr, SRF zwei Slalom der Frauen, 1. Lauf (live)
02.30 Uhr, SRF zwei Slalom der Männer (Teilaufzeichnung)
04.30 Uhr, SRF zwei Slalom der Frauen, 2. Lauf (live)
11.55 Uhr, srf.ch/sport Schlussfeier live aus Pyeongchang
19.30 Uhr, SRF zwei Paralympics: Die Highlights

Montag, 19. März 2018
09.00 Uhr, SRF zwei Schlussfeier (Wiederholung)

Am Montag, 12., und Freitag, 16. März 2018, findet die Berichterstattung zu den Paralympics innerhalb der Sendung «sportaktuell» statt.

Paralympics-News

Il n’était toutefois pas seulement question de médailles lors de ces Mondiaux, car la 4e place revêtait elle aussi une importance capitale. Et pour cause: les quatre premiers classés se voyaient attribuer leur billet pour les Jeux paralympiques 2020 à Tokyo.

Or le fait de décrocher une place au sommet du classement n’est de loin plus une sinécure depuis longtemps dans le sport paralympique. Les athlètes n’ont pas tous réussi à se hisser jusqu’en finale (réservée aux huit meilleurs), ce qui ne signifie de loin pas que les objectifs ne sont pas remplis. Les trois athlètes PluSport Sofia Gonzalez (VD), Philipp Handler (ZH) et Abassia Rahmani (ZH) en lice visaient tous des finales et un billet olympique.

Avec son 5e rang sur 100 m, Sofia Gonzalez a échoué tout près de cette qualification directe pour Tokyo. La jeune Vaudoise ne l’a manquée que pour six centièmes. Débutante à ce niveau, elle a amélioré son record personnel d’une demi-seconde pour l’abaisser à 16’’37. Une performance qui lui a permis de battre plusieurs concurrentes placées devant elles au classement mondial. «Je n’avais jamais couru aussi vite de ma vie qu’ici à Dubai. Le départ était incroyable! Bien sûr, rater la qualification olympique fait un peu mal, mais j’estime positif le fait de signer deux records personnels lors des mes premiers Mondiaux», explique Gonzalez, athlète amputée au-dessous du genou.

Les débats se sont également révélés extrêmement serrés en saut en longueur. Pour sa dernière tentative des qualifications, Gonzalez a là aussi signé son nouveau record personnel, à 3m60, synonyme de 8e place. Mais comme une Espagnole a ensuite sauté plus loin, c’est cette dernière qui s’est octroyé le droit de participer à la finale.

Handler et les centièmes

Durant sa longue carrière, Philipp Handler (ZH) a connu de nombreuses courses qui se sont jouées pour quelques centièmes. Le sprinteur malvoyant a manqué la finale des Jeux paralympiques de Rio 2016 pour deux tout petits centièmes. Lors des Mondiaux de Londres 2017, le chronomètre a en revanche tourné en faveur de l’athlète d’Embrach, qui a décroché le huitième billet pour la finale. Hélas, à Dubai, les centièmes ont à nouveau joué en sa défaveur et il s’est classé à une douloureuse 9e place: «La déception est immense, car je me suis préparé durant longtemps pour ce moment.»

Mais Handler garde la confiance pour la saison prochaine: «Désormais, l’objectif est clairement Tokyo.»

Pour Abassia Rahmani (ZH), une qualification pour la finale du 100 m n’était pas une mince affaire. La résidente de Winterthour n’est jamais parvenue à atteindre la finale sur cette distance. C'est en effet sur le 200 m qu'elle a obtenu ses principaux succès par le passé. Or le 200 m a été retiré du programme des Mondiaux de Dubai.

Avec son temps de 13’’69 sur 100 m, Rahmani a signé son quatrième meilleur chrono en carrière et terminé au 12e rang. Elle a mentionné quelques «déséquilibres» qui l’ont empêchée de faire mieux. Mais Rahmani s’est dite satisfaite d’avoir amélioré son départ. «Comme ça, mes concurrentes sauront qu’il faut composer avec moi la saison prochaine», a déclaré Rahmani.