[Translate to Francais:] Gianluca fährt dem Autismus davon - der Film!
Retour

Gianluca roule loin de l'autisme

Le voilà qui roule habilement par monts et par vaux, garde l'équilibre, serpente intelligemment dans les sentiers étroits, freine et accélère en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Aucun doute: Il s’agit d’un jeune garçon en pleine maîtrise de son VTT, parfaitement dans son élément.

Au quotidien, Gianluca affronte pourtant bien plus d’obstacles. La raison: un trouble du spectre autistique de degré moyen, qui limite le comportement social de ce Lucernois de 21 ans. Il entre en contact avec les autres personnes à sa façon. La flexibilité est par exemple un problème. Souvent, les personnes autistes sont donc confrontées à l'isolement social après l'école.

Ce n'est pas le cas de Gianluca, qui effectue un stage dans un atelier de menuiserie et s'entraîne avec le Veloclub Baar-Zug. Et il est très apprécié aux deux endroits. Le film de Sven Allenbach montre qu’une vie «normale» est possible malgré l'autisme. L'œuvre est issue d’une coopération avec PluSport et les parents de Gianluca. Parce que ni l'autisme ni l'inclusion par le sport ne sont des enjeux publics, la documentation revêt un caractère capital pour toutes les personnes concernées. «Nous voulons attirer l'attention sur le manque de sensibilisation et montrer que les personnes autistes peuvent être intégrées dans le monde du travail et du sport», explique Paola Ramella, la mère de Gianluca.

Pour le producteur bernois Sven Allenbach, l’exerce s’est révélé aussi enrichissant qu’exigeant. «Nous avions besoin d'un bon accès à Gianluca pour qu'il puisse se déplacer sans difficulté devant la caméra», explique Allenbach, heureux du résultat. Selon le cinéaste, le sport est l'instrument idéal pour mieux intégrer les personnes handicapées dans la société. «Et c'est ce que montre ce court métrage.»

Une approche adoptée par PluSport, qui a commandé ce film. Le centre de compétence pour le sport, le handicap et l’intégration est la plus grande association de sport-handicap en Suisse Il recense quelque 90 groupes sportifs, des associations sportives et membres collectifs ainsi que près de 10’000 sportifs actifs et 2’000 moniteurs de sport dans toute la Suisse. L'offre est large et s'étend sur toute l'année. Plus de 100 camps sont organisés chaque année et des cours de formation (continue) réguliers sont dispensés pour les responsables. Sans oublier qu’en tant que co-fondatrice de Swiss Paralympics, PluSport s’engage pour la participation des sportives et des sportifs les plus ambitieux à des compétitions nationales et internationales. Avec ce film, PluSport veut attirer l'attention sur son large panel d’offres : «L'exemple de Gianluca montre non seulement comment l'inclusion peut être mise en œuvre avec succès, mais aussi comment nous pouvons offrir des solutions individuelles», déclare René Will, directeur de PluSport.