Abassia Rahmani - Martin Rhyner/Swiss Paralympic
Retour

Championnats du monde de para-athlétisme à Londres: des athlètes PluSport très satisfaits

Fort de ses trois médailles d'or, le Suisse Marcel Hug est certes une fois de plus la star des championnats. Néanmoins, les ambassadeurs de PluSport, Abassia Rahmani et Philipp Handler, se sont également distingués. Voici comment cet événement d'envergure s'est déroulé pour ces deux athlètes.

23 juillet 2017 – Finale du 200m, 6e place pour Abassia Rahmani
Pour son premier championnat du monde, Abassia Rahmani, double amputée tibiale, a sprinté pour la sixième place lors de la finale du 200 mètres. «L'accélération au départ était plutôt réussie en réalité mais, dans le virage, j'ai perdu l'équilibre. Par la suite, je n'ai donc pas pu retrouver une cadence qui m'aurait permis de prendre de la vitesse sur les derniers mètres», confie Rahmani. Aux prochaines grandes compétitions, la sportive originaire de Winterthour se concentrera sur les 200 et 400 mètres et saura très certainement tirer profit de son expérience à Londres.

18 juillet 2017 – Finale du 200m, 7e place pour Philipp Handler
Philipp Handler, qui avait déjà remporté la septième place sur 100 mètres, conserve son classement d'il y a deux ans sur 200 mètres en prenant également la septième place. Quelque 23,05 secondes avaient alors suffi; or cette fois, il lui a fallu battre son record personnel en finale (22’’ 79) et en demi-finale (22’’ 88). «Les championnats du monde m'ont permis de me rappeler ce dont j'étais capable car la saison avait été difficile après m'être blessé».

17 juillet 2017 – Demi-finale du 100m, 12e place pour Abassia Rahmani et finale pour Handler
Ce jour-là, Handler s'est qualifié pour la finale du 200 mètres en battant son record personnel (22’’ 88). Abassia Rahmani a, en revanche, été éliminée lors de la demi-finale du 100 mètres.

16 juillet 2017 – 4e place du 400m pour Abassia Rahmani
Pour ses premiers mondiaux, Abassia Rahmani aurait pu prétendre à une médaille dans les trois cents premiers mètres du 400 mètres. Cependant, suite à une blessure au genou, elle avait été contrainte d'interrompre son entraînement pendant plusieurs semaines. Par conséquent, celle qui avait pris la quatrième place du 200 mètres aux Jeux paralympiques de Rio n'a pas réussi à tenir la cadence jusqu'à l'arrivée. Deux secondes de moins lui auraient garanti une place sur le podium. Rahmani fait part de son bilan: «Je ne sais pas encore bien gérer la distance, j'étais trop rapide au départ. Sur les cent derniers mètres, j'ai pensé: «Pourquoi t'infliger cela?» Je ne suis en aucun cas déçue, je suis même très satisfaite de mon temps».

Abassia Rahmani, proche du but   -  Martin Rhyner/Swiss Paralympic
Philipp Handler au 100m  -  Martin Rhyner/Swiss Paralympic
Philipp Handler dans le virage du 200m  -  Martin Rhyner/Swiss Paralympic
Marcel Hug, un sportif qui vaut de l'or  -  Martin Rhyner/Swiss Paralympic
Manuela Schär remporte la médaille d'argent au 800m  -  Martin Rhyner/Swiss Paralympic