Foire aux questions

Les cours de sport ne doivent-ils être dirigés que par des moniteurs/monitrices sport-handicap ou peuvent-ils l’être également par des assistant/es ou aides ?

En principe, les cours de sport devraient être dirigés par des moniteurs/monitrices compétents. PluSport Suisse recommande donc de faire appel à des moniteurs/monitrices sport-handicap formé/es. Ce sont finalement eux/elles qui ont la responsabilité du cours et des participant/es.

Même si les clubs sportifs ne sont pas tenus de suivre cette recommandation, PluSport les encourage vivement à n’engager que des moniteurs/monitrices qualifié/es pour assumer cette responsabilité (par ex. MSH avec brevet SSS pour les leçons de natation).

Pourquoi les candidat/es moniteurs/monitrices sport-handicap doivent-ils/elles passer un examen théorique durant leur formation ?

Etant donné que la formation se déroule sur un laps de temps très court, le/la candidat/e doit étudier certains contenus de cours chez lui/elle. L’examen théorique vise à contrôler ses connaissances et constitue l’une des conditions de qualification nécessaires à l’obtention du certificat de moniteur/monitrice sport-handicap. La préparation à l’examen théorique s’effectue en dehors des cours

Y a-t-il un délai maximal à respecter entre le module d’accompagnant/e et le module de moniteur/monitrice?

Il n’y a pas de limite de temps. La qualification d’« assistant/e » est maintenue dans la mesure où l’obligation de suivre une formation continue au moins tous les 3 ans est respectée.

Combien coûtent les modules de formation ?

Les coûts des différents modules de formation sont les suivants séance d’information : gratuite

  • module d’assistant/e : CHF 487
  • modules techniques resp. de moniteur/monitrice: Sports de neige : CHF 526 (+ CHF 60 pour l’examen théorique) Polysport, activités aquatiques et judo : CHF 884.00 (examen théorique inclus)

En sports de neige il faut encore compter CHF 60 pour l’examen théorique et CHF 350 pour le contrôle des connaissances pratiques. En polysport, activités aquatiques et judo, il faut compter CHF 250 pour l’examen de pédagogie pratique. Tous les détails sont disponibles dans le programme de formation.

Plusport s’efforce de pratiquer les prix les plus bas. Ceci est possible entre autres grâce aux subventions de l’OFAS pour les cours de formation qui sont utilisées de façon à ce que les participant/es n’aient pas à supporter l’intégralité des frais.

Quelles sont les exigences techniques minimales pour pouvoir effectuer les modules de formation ?

  • Polysport : aucune exigence spécifique
  • Natation : brevet 1 ou brevet Basis Pool valide
  • Judo : ceinture bleue à partir de 25 ans / ceinture marron à partir de 18 ans
  • Equitation : brevet, licence, test d’argent, diplôme de thérapeute équestre ou d’entraîneur de société / entraîneur C
  • Sports d’hiver : cours technique PluSport ou formation équivalente

Que doit faire un moniteur/une monitrice qui souhaite élargir sa qualification MSH à d’autres disciplines sportives ?

Polysport/activités aquatiques/judo

Les moniteurs/monitrices  polysport/activités aquatiques/judo qui désirent obtenir und qualification supplémentaire en polysport/activités aquatiques/judo doivent participer à la première partie du module de moniteur/monitrice de la nouvelle discipline puis au stage de préparation ainsi qu’à l’examen de pédagogie pratique. Le stage pratique, le module d’assistant, l’examen théorique et les visites d’observation ne sont plus nécessaires.

Sports de neige

Les moniteurs/monitrices sports de neige désirant obtenir une qualification dans une autre discipline de sports de neige participent au module technique dans la discipline sportive et le handicap souhaité puis au stage de qualification de 5 jours en sports de neige ainsi qu’au contrôle des connaissances pratiques.

 

Quelles conditions doivent remplir les personnes ayant suivi une autre formation (par ex. maîtres/maîtresses d’éducation physique et de sport) pour obtenir la qualification de moniteur/monitrice sport-handicap de PLUSPORT ?

La question est réglée au cas par cas. Les personnes au bénéfice d’une formation préalable dans le domaine de l’activité physique, du sport ou de la thérapie trouveront la liste des formations reconnues dans la « Brochure d’information » sous le point « Personnes ayant suivi une autre formation ». Le département de la formation de PluSport est à disposition pour toute éventuelle question à ce sujet.

Comment les futur/es moniteurs/monitrices sport-handicap trouvent-ils/elles un maître/une maîtresse de stage ?

Le maître/la maîtresse de stage ne doit pas appartenir au même club sportif que le futur moniteur/la future monitrice. La liste des maîtres/maîtresses de stage est donnée durant les modules de moniteur/monitrice. Les futurs moniteurs/monitrices sport-handicap peuvent directement prendre contact avec les personnes figurant sur cette liste.

Quels cours sont reconnus comme cours de formation continue pour les assistant/es resp. pour les moniteurs/monitrice de sport-handicap ?

Un cours de formation continue doit avoir une durée de 6 leçons minimum.

Le thème du cours doit avoir un rapport évident avec la fonction de moniteur/monitrice exercée dans le cadre du sport-handicap. Les cours de formation continue destinés aux assistant/es doivent toucher le domaine du sport-handicap. Les cours de formation continue destinés aux moniteurs/monitrices sport-handicap qui n’ont un rapport avec l’activité de moniteur/monitrice qu’au niveau de la discipline sportive sont également reconnus (par ex. une formation continue Jeunesse + Sport en natation est reconnue comme formation continue pour un/e moniteur/monitrice sport-handicap Activités aquatiques).

Quels sont les cours reconnus en tant que cours de formation continue permettant de conserver la validité du certificat de MSH ?

Pour être reconnus, les cours devraient durer au moins 6 heures et avoir un rapport avec l’activité pratiquée en tant que moniteur/monitrice sport-handicap. Tous les cours contenus dans le programme de formation de PLUSPORT, ainsi que ceux qui sont dispensés par des organisations partenaires et qui remplissent les conditions susmentionnées sont reconnus en tant que cours de formation continue. Les cours proposés par des prestataires externes peuvent l’être également sous ces mêmes conditions. Les cours préparatoires des camps sportifs PLUSPORT peuvent aussi être acceptés en tant que cours de formation continue sous réserve des conditions à ce sujet (règlement). En cas d’incertitude sur la reconnaissance d’une formation continue, veuillez clarifier la question au préalable avec le département de la formation de PLUSPORT.

Du fait de la mise sur pied de la formation pour cadres, les clubs sportifs sont-ils dorénavant tenus de former leurs propres maîtres/maîtresses de stage pour superviser leurs futurs moniteurs/monitrices ?

PluSport Suisse propose un module complémentaire de formation des maîtres/maîtresses de stage ouvert aux moniteurs/monitrices sport-handicap intéressé/es et bénéficiant d’une recommandation ainsi que de l’expérience requise. Il n’y a toutefois aucune obligation de participer à cette formation car le nombre de personnes occupant actuellement cette fonction est amplement suffisant pour superviser les prochains stages.

Les clubs sportifs sont-ils tenus de suivre les tarifs d’honoraires pour moniteurs/monitrices recommandés par PLUSPORT ?

Les tarifs d’honoraires recommandés par la fédération faîtière sont donnés à titre purement indicatifs et ne doivent donc pas être obligatoirement suivis par les clubs sportifs.

PluSport a baissé le montant des honoraires recommandés pour les assistant/es et les aides. Que fait-elle avec la différence ?

PluSport Suisse ne fait aucune économie à travers cette baisse d’honoraires. Les subventions octroyées selon les SCP sont calculées sur la base des unités de prestation (participant/es par leçon) et n’ont aucun lien direct avec la classification et donc avec le montant des honoraires des moniteurs/monitrices. En outre, le montant de qualité n’est diminué que dans la mesure où les moniteurs/monitrices ne disposent pas des qualifications requises. Cette diminution est d’ailleurs relativement minime par rapport au montant global. Le montant de qualité devrait encourager les clubs à former leurs propres moniteurs/monitrices.

Est-il vrai que les assistant/es qui se forment en tant que moniteurs/monitrices sport-handicap recevront ensuite un revenu annuel plus élevé et devront donc cotiser à l’AVS ?

Les honoraires des moniteurs/monitrices sport-handicap sont plus élevés que ceux des assistant/es. Si le revenu annuel provenant de cette activité dépasse CHF 2'300.- (état 2014), les dispositions légales prévoient la déduction de cotisations AVS.

Quelle est la classification des moniteurs/monitrices qui bénéficient déjà de certaines formations ?

Les nouveaux moniteurs/monitrices continuent à remplir le formulaire « Classification des honoraires ». A l’aide de ces données, la personne est classifiée par le département de la formation de PluSport (par ex. : maître/maîtresse de sport avec APA = 1, moniteur/monitrice J+S 2 = 2), mais il ne s’agit ici que de recommandations. Les clubs sportifs régionaux peuvent également appliquer d’autres tarifs ou des tarifs plus élevés selon leurs possibilités financières et/ou selon l’importance de la personne pour l’enseignement du sport dans leur club.